Skip to content

Ce que l'auxiliaire de vie n'est pas

Mathilde m’a montré cette vidéo sur le métier d’auxiliaire de vie en fulminant. Je l’ai regardée et j’ai ri, j’ai tellement ri que je l’ai regardée trois fois de suite ! Tous ces clichés concentrés en seulement 1mn30, c’était fascinant, j’ai préféré en rire. Mathilde, non. Je veux bien comprendre, il y a certains jours où ça me ferait rire beaucoup plus jaune, et mes auxiliaires aussi. Alors Mathilde m’a fait promettre d’en faire un article, et me voilà.

 
Je vais commencer par vous laisser regarder ce morceau d’anthologie et je décrypte après. (Vous pouvez ricaner, mais ne le dites pas à Mathilde, ça lui ferait de la peine)

3 L’auxiliaire de vie sociale from FESP-TV Services on Vimeo.

 
 

Gros zoom sur le visage du gars, derrière des barreaux (mais libre dans sa tête, hey Diego), ils auraient pu ajouter un gros plan d’escalier que ça n’aurait pas été plus gros. Vous avez compris la fine métaphore sur la dureté de la vie avec un handicap, tel un enfermement dans son propre corps ? Oui ? Ah vous êtes des malins alors, une audience de qualité supérieure. Mais comme la vidéo s’adresse à la plèbe, elle insiste : Le gars pianote sur un ordinateur, parce que c’est bien connu, dans notre triste situation, c’est notre seule ouverture sur le monde… D’ailleurs, oh ben tiens, les grilles de sa morne vie viennent de s’ouvrir, magiiiie !

“Mickaël, 40ans, Strasbourg”. Alors je veux bien essayer de faire preuve de compassion, mais Mickaël n’a pas l’air plus handicapé que mon dentiste, ils n’ont pas du trouver de vrai handicapé, cette espèce en voie de disparition. Ils ne lui ont même pas trouvé un fauteuil à sa taille d’ailleurs, le pauvret. Bref, passons. Mickaël lève les yeux au ciel dans un soupir déchirant.

Mickaël vit dans une espèce de pièce unique hospitalière, dotée d’un lit médicalisé, d’un lève-personne, et d’une table. Ah oui, une télé aussi, la meilleure amie d’un handi, si ce n’est la seule. Son auxiliaire intervient en blouse blanche, bonjour la déprime.

C’est mon premier rayon de soleil de la journée “BONJOUR MICKAËL !”, rejoue-t-il au bord de l’extase.

Je ne peux réprimer un éclat de rire, tellement Mickaël surjoue son bonheur, mais faut avouer que je rigole beaucoup moins quand des hordes de candidats se proposent pour illuminer ma vie, me redonner le sourire, me sortir de l’isolement. Je vous jure, texto. Et mes assistants doivent aussi serrer les dents quand ils déclinent leur emploi, et qu’on les félicite, l’oeil humide, pour le dévouement dont ils font preuve. C’est bon, on peut débrancher l’auréole ?

Toujours la même voix, toujours enjouée.

Oui ça fait partie du contrat, parce que vous voyez, si demain Sophie lui dit bonjour sur un autre ton, Mickaël risque de ne pas la reconnaître ou d’être très perturbé, un handi c’est si instable.

Elle me demande comment j’ai dormi.

Oui elle est polie, c’est dingue, enfin moi aussi je demande à mes assistants comment ils vont. (et je ne suis même pas payée pour ça, l’arnaque !)

Elle me tend un verre d’eau, comme tous les matins, elle trouve que je ne bois pas assez.

PARDON, Sophie est médecin ? Elle a accès au dossier médical de Mickaël ? Elle sait mieux que lui ce qui est bon pour lui ? Qu’un auxiliaire essaye un peu de venir me dire que je mange trop gras, non mais oh!

Elle me demande si je veux bien me lever .

Pour faire plaisir à Sophie ? La tournure de la phrase me semble bizarre, ici c’est plutôt moi qui leur demande si ils veulent bien me lever, quand j’en ai envie.

Elle m’a dit qu’elle avait suivi une formation et utilise avec dextérité un matériel qui me permet de passer du lit au fauteuil et du fauteuil au lit sans aucune difficulté. Ses gestes sont précis et doux. Au début, j’avais un peu d’appréhension, maintenant je lui fait totalement confiance et je me laisse porter tranquillement.

Ce passage très détaillé est fascinant, cette confiance, cet abandon… Moi je les forme à ce matériel, ça prend environ 5mn, et on en fait pas tout un fromage. Des fois ils ont un peu d’appréhension alors je les rassure, après ils me font confiance.

Maintenant, c’est le meilleur moment de la journée ! Nous sommes installés tous les deux autour de la table et savourons le café chaud qu’elle nous a préparé.

Oui parce que froid c’est moins bon. Je suis peut-être pas marrante mais mon café chaud je le prends seule dans ma chambre à comater devant mon PC.

C’est maintenant que je prends des nouvelles, Sophie me parle de l’actualité et je sais tout !

Géniale cette Sophie, elle a aussi fait une formation revue de presse ?! Personnellement je préfère choisir des sources d’information qui correspondent mieux à mes convictions, et je ne souhaite pas savoir ce que votent mes auxiliaires ça ne me regarde pas.

 

Vous me direz peut être que je cherche la petite bête, qu’il n’y a rien de méchant dans tout ça. Certes, mais :
1. On est confronté à ce genre de clichés quotidiennement et c’est fatiguant de lutter contre cette infantilisation constante des handicapés et pour la reconnaissance du métier d’auxiliaire de vie (parce que, non, leur dire que leur métier consiste à me tenir la main gentiment n’est pas très flatteur, c’est bien plus que ça)
2. Cette vidéo concentre tellement de clichés sur seulement 1mn30 qu’il fallait saluer la performance.
3. Ce petit chef d’oeuvre émane de la fédération du service aux particuliers, et que ce genre d’organisme gagnerait à savoir un peu mieux de quoi ils parlent.

 

Published inHandivagationsVrac

38 Comments

  1. Je te trouve injuste, ce monsieur est manifestement lourdement handicapé par une sous-compétence à décapiter des chatons au couteau en plastique en matière de jeu d’acteur. Ça doit l’embêter dans son métier. Sinon, je propose de rebaptiser “auxilliaire de vie” en camériste, c’est tellement plus sexy.

    • Oui hein, je ne me suis pas apesantie sur le jeu d’acteur, mais quel spectacle ! ^^

  2. AHhh mon dieu, c’est surtout tellement mal joué, sur-joué que ce clip m’a mise très très mal à l’aise ! en plus de tout ce que tu dénonces !
    Même moi qui ne connaît rien au quotidien d’un handicapé, j’ai trouvé ça ridicule, inepte, j’ai même cru à une parodie au début ! c’est dire !
    Allez, va boire un coup de vodka à leur santé ! je trouve que tu ne bois pas assez !!! 😀

    • Toi t’es un ange tu veilles toujours à ma bonne hydratation, je t’embauche ! ‹3

  3. Justmaried Justmaried

    Aaaaah énorme !!!!!!!! Ce qui prouve si besoin était que les services à la personne, comme tu le dis, ne savent pas ce qu’est le métier d’auxiliaires ! Un jour une auxiliaire est arrivée avec pour seule consigne : il faut lui laver les dents …. Et c’est tout !!!! Ce qui me navre le plus c’est quand même le coup des actualités “et comme ça je sais tout” …. Non mais allo quoi :(((

    • Ahah,alors elle a frotté de bas en haut et elle est repartie ? 🙂
      Oui, l’histoire de l’actualité, quel WTF !

  4. Mi Nute Papillon Mi Nute Papillon

    Ooooh bein non j’ai pas ricané moi : c’est pas marrant quand même hein !! Le pauvre monsieur il a bien du couraaageuuuuh et quelle chance d’avoir cette brave femme pour éclairer sa vie =P
    Moi je ne sais pas résumer le JT de la veille, donc c’était clairement pas un métier pour moi…
    En revanche, comme j’adooooore les enfants, que j’aime leur faire des papouilles à tout bout de champ en glandant sur un tapis de jeu, parce que c’est trop mignon les bébés tout ça tout ça, je vais faire un CAP petite enfance ‘=.=

    Courage et zenitude… tu veux un bon café chaud ?

    • Ah oui, le clip promotionnel du CAP petite enfance aurait tout à fait pu ressembler à ça, tu devrais leur proposer !

  5. Mouhahahaha!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    Non, sérieusement, ce clip est une honte. Il me rappelle un tract que j’ai vu pour un énième salon du handicap : on y voit un type avec des lunettes noires, une canne blanche ET un chien-guide. Genre si t’as pas compris qu’il est aveugle, c’est que tu dois l’être aussi hein! Forcément, avec ce genre de cliché, comment veux-tu que les auxis puissent revendiquer quoi que ce soit? Finalement, être une ptite jeune en blouse blanche qui sirote un café en papotant, c’est à la portée de n’importe qui non?
    Bref. Au suivant 🙂

  6. Oh my god ! C’est horrible de faire un tel film ! Le gars est déprimant à souhait, son appart aussi ! Comme tu dis heureusement que son auxiliaire de vie est là parce qu’il serait encore plus déprimé le pauvre ! C’est d’un niais !
    Et pi d’abord, le lève malade est-il indispensable ? Il ne peut pas faire ses transferts tout seul ?

    • Oh ben en même temps, vu comme il est handicapé, il peut même marcher et se faire son café chaud tout seul hein !…

  7. Claudine Claudine

    Et les chaussettes? Personne ne commente les chaussettes? Elles valent le détour tout de même non? Comment ça c’est pas le sujet? et Alors? Tu pourrais au moins remarquer qu’ils ont soignés le moindre détail!!!

    Ce qui me fait rire, c’est que le métier d’auxiliaire de vie, c’est juste de sortir le mec du lit et de lui tenir compagnie pour le café. rien d’autre. c’est si simple!!!

    Les clichés c’est si drôle! ou pas!!!

    • Ah , ça me fait plaisir que quelqu’un relève l’élégance chaussettuelle de Mickaël, la grande classe hein ?

      • Zig Zig

        Si si, top cute!
        Et ses trop grandes jambes.

        z

  8. Linda Linda

    Personne ne commente la couleur de peau de Sophie ! Là aussi est le cliché ! Surtout quand on connaît les scores du FN dans une région comme celle de Strasbourg ! AVS est donc un boulot de jeune femme issue de l’immigration. Ou des DOM. Voir sur YouTube le sketch des Inconnus, l'”hôpital”, qui dénonce ces clichés…

    • Oui, je ne l’ai pas signalée parce que ça faisait déjà beaucoup, mais moi aussi ça m’a tristement fait tiquer ! 🙁

      • Ben sur le coup j’osais rien dire, merci Linda d’avoir relevé! Forcément, avec mon bronzage breton, je peux me rhabiller!

        • Trop naze vous savez que être blancs et servir du chouchen, même pas du café chaud, trop nul !… #Quoique

          • En plus, à part parler de la météo bretonne (il pleut? Non, il crachine)…

  9. Zig Zig

    Eu un quasi fou rire sur sa posture jambes écartées (mal aux couilles pov’validou) + nuque contractée dans la sangle du lève-personne.
    J’te souskiffe Mickaël.

    z

    • Je viens de re-re-re-re-garder ce sketch, vraiment, quelle marrade…

  10. Alouette Alouette

    Moi je kiffe cette vidéo : elle nous vaut un article ! Par contre ça me déprime qu’ils aient dépensés de l’argent à faire un truc même pas digne d’une caricature … 🙁

    • Je pense que Mickaël est comédien bénévole, il ne PEUT PAS en être autrement.

  11. grain de sel grain de sel

    Bé oui quoi les handi c’est comme les enfants et les clochards : ça sait rien faire, ça prend de la place et en plus ça réclame des droits ! Non mais où va-t-on ? Comme s’il fallait se préoccupper de ce qu’ils ressente, de ce qu’ils vivent, etc… 😉 Ironie bien sur, “Sophie qui roule”, comme l’appelle mon fils a changé ma vie et mon orientation professionnelle ! Heureusement qu’elle était là ! Ce sont les handi qui “forment” les auxi et pas le contraire ! 😉

    • Pas mal “Sophie qui roule” ! Moi je crois que les gosses ne remarquent même pas que je roule. Ma filleule qui connaissait plusieurs Céline me désignait simplement comme “Céline à lunettes”, je trouvais ça génial !! 😀

  12. Christel Christel

    C est entre poilade et deprimade…. Quel acteur !(faut dire qu aucun handi aurait voulu jouer ça nan) scène pourrie lieu pourri . Et y a même des barreaux aux fenêtres et la bibliothèque est vide ( inculte ). C est triste de voir cette image fausse circuler . Cela dit ça me rappelle ls vidéo que tu dois visionner sur la péridurale. Genre annees 80 sourires niais : quelle aubaine j ai rien senti et pu papoter grâce à la péri blabla. J etais bidonnee. Quand j en ai parlé à l anesthésiste il m a répondu qu ils avaient du remettre ce vieux film car le nouveau plus technisue faisait s évanouir les mamans. Est ce qu un vrai film ça ferait s évanouir les valides ? Pauv France

  13. Sophie Sophie

    J’ai adoré les chaussettes du comédien, pas pu m’empêcher de rire !!

    • Je crois que c’est le seul détail un peu gai de son environnement, on ne peut pas le louper ! 🙂

  14. Audrey AVS Audrey AVS

    Article intéressant. Mais attention à ne pas tomber dans un autre cliché : celui de la personne qui devient aigrie à cause de son handicap et qui refourgue son mal-être sur l’ AVS (ou l’aide-soignante, ou l’infirmière…)
    Car il m’est souvent arrivée de me prendre des réflexions désobligeantes, voire de me faire parler de haut par une personne handicapée (physiquement) et de devenir son “punching ball”.

    Je suis auxiliaire de vie sociale, et je fais partie de ces personnes qui n’ont pas cette “auréole” au dessus de la tête et qui ne veulent pas l’avoir.

    L’ AVS ne se substitue pas à l’amie. Je suis du genre à ne pas parler si je vois que la personne a besoin de tranquillité, en fait je m’adapte à elle. Et s’il m’arrive aussi de balancer un “ho vous avez vu ce qu’il s’est passé aux infos ?” ou “il fait beau” C’est que je sais que 9 fois sur 10 ça pourra donner lieu à une discussion.

    PS : je me suis fait deux déchirures musculaires intercostales après quelque mois de profession et j’ai des problèmes de dos à même pas 30 ans à force de faire des transferts, donc rien ne me dit qu’à 40 ans je serais pas obligée de tout arrêter.

    Reconnaissez que notre métier est dur, aussi. Et que la pub ridicule qu’il y a sur ce site ne ressemble pas forcément à la réalité.

    Bon courage aux AVS et aux personnes souffrant de handicap.

    • Evidemment que ce boulot peut être très dur selon les personnes chez qui vous intervenez, et selon le contexte (beaucoup de boîtes d’auxiliaires de vie ont des fonctionnements invivables, à la la limite du harcèlement moral). Mais justement, cette vidéo ne montre rien de ce qui est important et vous fait passer pour des braves gens bien dévoués, alors que vous êtes bien plus que ça.

  15. katia katia

    vous avez remarqué ?
    – son fauteuil au début devant le portail, il est callé devant un ti’obstacle, ça ne va pas être facile d’avancer mdr
    – quand il est sur son lit, il est déjà habillé, bon ça c’était pour qu’on ne le voit pas à poils MAIS il a aussi la couette sous lui, en fait, le lit est déjà avant que l’auxiliaire arrive ? mdr

    trop nulle cette pub ; la déco chambre fait penser à hôpital, prison… le gars soit disant handicapé est pris pour un débile, l’auxiliaire de vie est clichée avec sa blouse, la super comunication, les supers gestes, la prise du café… rien de réaliste enfin pour ma part, ça ne se passe pas du tout comme ça chez moi

    • Ahah, il y a encore des détails qui m’avaient échappé, le coup du lit fait SOUS Mickaël, elle est vraiment forte cette Sophie ! 😀

  16. Personne veut te le dire, mais tu manges trop gras.

  17. tartinette (martine ) tartinette (martine )

    bonjour, je découvre ton site par le biais de l’afm et plus particulièrement le groupe sma.
    j’adore tes réflexions sur les auxiliaires. tu as oublié ” je connais le problème , je me suis occupée de ma mère” je l’entends à chaque nouvelle auxi. sauf que moi j’ai pas 90 ans. pas tout à fait pareil ….

  18. TomTOm TomTOm

    Ben quand même, pas si naze ce clip, y a quand même des références à Brel : “du fauteuil au lit et du lit au fauteuil”… Faites gaffe parce que dans la chanson ça finit mal : du lit au lit !

  19. J’ai aussi vu cette vidéo…et j’étais restée sur le…tellement j’étais sidérée…Un acteur qui surjoue c’est horrible ! Et tout ce que tu écris est vrai la grille, l’ordi…le regard au loin! Non mais, MDR !

Comments are closed.