Skip to content

Adopte une meuf

Il m’a écrit “Ma mère aime beaucoup ce que vous écrivez.”
Je ne me suis jamais sentie aussi proche de Michel Drucker.
Alors oui, bien sûr que j’allais parler de sa chanson, qui m’avait déjà bien fait marrer.

 

Je me suis demandé si je ne devrais pas l’intégrer à mon pitch promotionnel sur meetic et consorts, parce que franchement, les affaires ne sont pas au beau fixe de ce côté. Peut-être qu’il faut rappeler à ces messieurs que le handicap ne fait pas de moi un pur esprit.

 

Et puis, badoum-ba, voilà que voilà l’article de Lydie qui développe à merveille mon petit article de rien du tout, et confirme ce que j’ai pu observer.

« Les femmes handicapées seraient-elles considérées comme des êtres purs qui ne doivent être souillés par un homme qui n’a pour seul désir que de se vider les couilles ? Trop honorables (car oui, dans l’esprit des gens, le handicap inspire le respect) pour être bassement coïtées ? »

 

Enfin bon, les sites de rencontre c’est la panacée pour personne, hein…

Alors que tu cherches un plan cul, la mère de tes enfants, ou le sens de la vie, envoie « Adopte une meuf » en cliquant ici, sait-on jamais ! (Quoi qu’est-ce qu’elle a mon approche ?)

 

PS1 : Si tu n’as pas compris le final de la chanson de Rémi, un lève-personne c’est ça. Je te laisse envisager.

PS2 : Maman de Rémi, si vous me lisez, je vous embrasse !

Published inHandivagationsVrac

3 Comments

  1. remi remi

    merci Céline

    maman est dans la cuisine mais elle t’embrasse

  2. L’avantage du handicap, c’est que tu fais le tri d’emblée et tu évites de perdre ton temps. Les illusions, c’est ensuite, quand tu as secoué le tamis et qu’une fois de plus, il ne reste même pas une paillette d’or. Sauf que là, tu touches à mon monopole.

    (C’est vrai, quoi, mon acheteuse sur Adopte un mec est décédée le lendemain de notre première nuit d’amour ; j’aurai peut-être dû aller sur Meetic.)

  3. Looping Looping

    Même en etant un mec, j’ai le sentiment que le fauteuil roulant me rend asexué ceci dis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *